António Guterres

M. António Guterres a été nommé Secrétaire général des Nations Unies par l'Assemblée générale des Nations Unies le 13 octobre 2016, sur recommandation du Conseil de sécurité.

Originaire du Portugal dont il a été le Premier ministre de 1995 à 2002, il a occupé les fonctions de Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés entre 2005 et 2015. Son mandat de Secrétaire général a commencé le 1er janvier 2017 pour une durée de cinq ans.

Dans son premier message officiel comme Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a appelé le monde à faire de la paix « notre priorité absolue ». Il a tenu à partager avec le monde une question qui lui pèse sur le cœur. « Comment venir en aide aux millions d'êtres humains pris au piège de conflits, et qui souffrent énormément dans des guerres interminables? ». Celui qui a rappelé une évidence : « Dans ces guerres, il n'y a aucun gagnant : tout le monde est perdant ». « Des régions entières sont déstabilisées, et la nouvelle menace du terrorisme global plane sur nous tous », a-t-il alerté.

Le nouveau chef de l'ONU a saisi l'occasion pour demander aux citoyens, gouvernements et dirigeants de tout faire en 2017 pour surmonter leurs différences et de donner la priorité à la paix. « De la solidarité et la compassion dans notre vie quotidienne, au dialogue et au respect quelles que soient les clivages politiques. Des cessez-le-feu sur le champ de bataille aux compromis à la table des négociations pour parvenir à des solutions politiques. La paix doit être notre objectif et notre guide », a-t-il souligné. « Tout ce que nous valorisons en tant que famille humaine – la dignité et l'espoir, le progrès et la prospérité – dépend de la paix. Mais la paix dépend de nous », a dit le Secrétaire général, invitant le monde à s'engager à ses côtés au service de la paix. « Faisons de 2017 une année pour la paix ».

Centre d’actualités de l’ONU : www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38731